Les rondels, ou « bulles de rêve »

Les Rondels, ou « bulles de rêve » comme je les ai renommé sont des pièces de verre peintes à la main dans la pure tradition du vitrail. Les rondels apparaissent au XVe siècle dans le vitrail civil, ils sont généralement la pièce centrale à une vitrerie de type losange.

Mes médaillons sont pour la plupart réalisés à partir de dessins originaux.
Puis peints en grisaille avec de l’émail ou du jaune d’argent. Chaque couche picturale est cuite dans un four à verre à 620°.
Enfin, les pièces sont serties en Tiffany, c’est-à-dire avec du cuivre et de l’étain.

Les supports dans lesquels peuvent s’intégrer ces médaillons sont variés… mobiles, suspension, posé en objet décoratif, hublot, luminaire, veilleuse, enseigne…

Toutes les thématiques sont envisageables, celles apparaissant ici ne sont qu’une partie de mon travail… les créations peuvent être réalisées à votre image et selon vos aspirations…

Je travaille souvent sur des pièces circulaires que je peins à la grisaille brune et au jaune d’argent, mais je m’amuse de plus en plus à m’écarter du cadre traditionnel pour réinventer cet art dans un langage plus actuel, notamment avec mes globes ou mes gouttes de pluie.

Pour en voir plus sur mon travail et savoir plus sur ma démarche… clic clic clic pour voir la très belle vidéo à travers elle de Noémie Barthélemy.

4 commentaires sur “Les rondels, ou « bulles de rêve »

  1. Nous avons perquisitionné ton site avec Brigitte et Beatrice à l’apéro. Tout le monde est unanime. Nous l’avons trouvé MAGNIFIQUE!!! Bravo et merci !!! je le poste en partage sur FB

      1. bonjour anne
        je viens vers vous pouvez vous me dire si vous avez un livre a acheter pour ls ombres modelés et drapes le trait est acquis mais le reste reste a desirer dommage mon maitre est decedée e t me manque beaucoup merci pour votre reponse alain

        1. Bonjour Alain,

          à ce jour, je ne connais pas de livre expliquant le modelé (ce qui ne veut pas dire que ça n’existe pas).
          Je pense que c’est surtout de la pratique, et de la patience, bcp de ratés et d’expérimentations, puis avec le temps, ça vient.
          Personnellement, on m’a très peu appris sur la technique de peinture, si ce n’est qu’il faut mélanger la grisaille à de l’eau, du vinaigre ou un autre médium avec ou non de la gomme arabique (de mon côté, j’utilise le plus souvent de l’eau sans gomme, je trouve cela plus fluide).
          Pour le modelé, j’applique la grisaille très humide et j’étale avec un blaireau, puis une fois la surface séchée, je fais apparaître les zones clairs avec un ébouriffoir, des pinceaux ou un bâtonnet..
          voilà pour la théorie, en vrai ce qui va compter c’est la pratique, et aussi de savoir ce que l’on veut faire, je veux dire, savoir déjà jouer avec les ombres et lumières quand on dessine sur une feuille de papier.
          Je ne sais pas où vous habitez, mais à terme je proposerai peut être des ateliers, on ne sait jamais.

          Pour vous montrer ma technique, je vous invite à visionner cette vidéo, ce sera plus parlant
          Vidéo de peinture sur verre

          bien cordialement, et surtout bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *