Inktober

Direction l’Inktober 2021

J’avais déjà participé à l’Inktober en 2019. Je m’étais alors régalée.
Jour après jour, je relevais les défis en suivant les thèmes annoncés. Même si j’avais eu un peu de mal pour certains thèmes et surtout au bout du 20e jour (où l’enthousiasme s’émoussait un peu, et cela devenait difficile de tenir le rythme sur la durée). J’avais bcp aimé l’émulation collective et surtout cela m’avait fait progressé dans ma pratique du dessin, ce qui compte énormément pour moi.

En gros ça avait donné ça… (impossible de vous mettre l’image direct d’insta, du coup, je vous fait une nouvelle photo + lien vers mes publications de l’époque : https://www.instagram.com/p/B3UeOhsokhh/?utm_source=ig_web_copy_link

Dessins Inktober 2019
Mes créations de l’Inktober 2019, ma première participation

L’Inktober, kesako ?

Pour ceux qui ne connaissent pas, l’Inktober est un challenge de dessin qui revient chaque année en octobre.
Chaque jour, un thème est donné, et vous devez réaliser un dessin. Ce jeu a été lancé parJake Parker en 2009. Il est question de réaliser un dessin juste en noir et blanc, juste un encrage en somme, d’où le nom. Au final, rien à gagner, juste la satisfaction de profiter de l’énergie collective, nombreux sont les dessins postés sur les réseaux sous le hashtag #Inktober ou #Inktober2021. Et c’est cela qui motive aussi, se sentir porter par une énergie collective.

En effet, illustrateurs, dessinateurs, gribouilleurs se sont appropriés ce challenge. Et qu’ils soient néophyte ou confirmé nombreux dessinateurs relève chaque année le défis, et les réseaux sociaux sont constellés de participations aussi inventives que variées.

Et pourquoi pas le GlassTober ?

Cette année j’ai envie de renouveler l’expérience, mais à ma manière, dans ma pratique, aussi j’ai décidé de réaliser le challenge sur verre : une sorte de Glasstober. Je ne sais pas trop ce qu’il en sortira, mais c’est cela qui est excitant.
Je sens l’envie de me renouveler un peu dans ma pratique, dans mes habitudes et d’explorer de nouvelles formes. Je ne sais pas où je vais : vers une peinture plus « croquis », moins léchée et aboutie que ce je fais d’habitude.
Le but : m’amuser en vrai. Retrouver l’énergie du début. Pour peut-être faire germer les idées de futurs projets.

On verra, c’est l’aventure !

Et l’aventure n’est pas d’avoir un chemin tout tracé. Aussi je ne me met pas trop de pression.
J’ai d’autres projets en cours, je prends donc ce challenge comme une pause récréative.
Je ne sais pas si de votre côté vous comptez réaliser ce challenge ? en Ink ou autrement : en céramique, couture, aquarelle, origami, écriture ou que sais-je encore ? Je serais ravie de découvrir vos créations si le challenge et la contrainte vous stimule également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *